Une reconnaissance mondiale du rooibos

zoom

Il existe un musée consacré exclusivement au rooibos : il se trouve en Malaisie, à Kuala Lumpur.

Ouvert en Juin 2000, il a été baptisé « Musée du rooibos du Docteur Nortier » en l’honneur de ce médecin sud-africain qui a été le premier à démarrer les recherches sur les vertus de cette plante dès le début du XXème siècle.

musée du Dr Nortier

 Au Japon, le rooibos est appelé le « thé de la longévité » et est considéré comme une boisson antivieillissement.

De nos jours, l’Afrique du Sud en produit annuellement environ 12.000 tonnes, dont plus de la moitié est exportée dans plus de 30 pays dans le monde.

Les principaux pays importateurs sont l’Allemagne, les Pays-Bas, le Japon, le Royaume-Uni et les Etats-Unis.

0,00 €

indisponible



Panier  

(vide)

Tous nos produits sont issus de l'Agriculture Biologique

Agriculture biologique - Certifiée FR-BIO-01 en savoir plus

Moyens de paiement acceptés

Modes de paiement

Une question,
Un renseignement,
appelez-nous au
09.82.56.16.19

Professionnels, vous voulez revendre nos produits ?

Revendez nos produits En savoir plus

Découvrez
les bienfaits santé
des thés et des rooibos

  • Du thé pour améliorer sa flore intestinale

    Le thé ne nous protège pas seulement en inhibant les bactéries toxiques, il nous aide à garder intactes les bactéries amies, appelées probiotiques. Le...

  • Vieil adage chinois

    Un peu de thé chaque jour éloigne le médecin pour toujours.

  • Les thés verts chinois les plus connus

    Selon Wikipedia … Il existe en Chine des centaines de variétés de thé différentes. Elles reçoivent des noms conventionnels, liés la plupart du...

  • Qu'est-ce que le rooibos?

    Aussi connu comme " thé rouge " ou " thé rooibos ", produit de l'Aspalathus exclusivement en Afrique du sud, le rooibos , qui se consomme nature ou parfumé comme le...

  • Le thé et les autres boissons riches en antioxydants

    Une étude comparative de l'activité antioxydante de différentes boissons publiée dans la revue Free Radical Research par le Dr George Paganga (King's College, Londres)...